oignonL’oignon, ou ognon selon les rectifications orthographiques du français en 1990[], est une espèce herbacée, vivace par son bulbe unique, C'est une plante haute de 60 à 100 cm, dont les feuilles de couleur verte sont cylindriques, creuses (ce qui distingue cette espèce du poireau, de l'ail et autres espèces cultivées appartenant aussi au genre Allium). Le bulbe est relativement gros, de forme sphérique, parfois plus ou moins aplati. Les fleurs petites (de 4 à 5 mm de large), de couleur blanche ou verte, sont regroupées en une ombelle sphérique, en position terminale sur la tige. Le fruit est une capsule s'ouvrant par trois valves, libérant chacune généralement deux graines. Chez certaines variétés, il arrive que des bulbilles se développent à la place des fleurs. Cette plante possède un bulbe qui lui permet de se reproduire. L'oignon est connu depuis l'Antiquité. Il provient sans doute d'une espèce sauvage originaire d'Asie centrale. L'oignon est cultivé depuis plus de 5000 ans dans diverses parties du monde. Il était à la fois un légume et un condiment très apprécié des Egyptiens, des gaulois, des romains et des perces surtout cru, confit au vinaigre et il possédait aux yeux des Grecs de grandes vertus thérapeutiques et n'a jamais cessé d'être utilisé. Depuis la fin du Moyen Age en Europe, surtout dans les pays du Nord, de l'Est et du sud, c'est l'un des piliers de la cuisine et de l'alimentation. Dans les pays méditerranéens, on le mange surtout cru. La pelure d'oignon était utilisée jadis en musique pour la confection du mirliton, d'où l'un de ses noms « flûte à l'oignon » nom utilisé encore aujourd'hui en anglais « onion flute».

Les variétés d'oignons se distinguent de par leur couleur, leur odeur, leur gout, et leur période de production et même selon les pays, du moins en France, en Italie en Espagne en Turquie et aux Etats Unis respectivement 4e, 5e et 10e producteurs mondiaux, on peut citer : oignons blancs (blanc de Paris, blanc très hâtif de la Reine, oignon cébette). Oignons jaunes ou "oignon paille" (oignons doux des Cévennes, l'oignon doux de Trébon «Hautes-Pyrénées ou 65 » ou « américain », jaune doré de Mulhouse et  jaune paille des vertus). Oignons rouges (rouge de Brunswick, rouge gros plat d'Italie avec une très forte odeur, l'oignon allongé encore appelé  « échalion » à ne pas confondre avec l'échalote). Oignons rosés de Roscoff ou« les Johnnies » en référence aux marchands d'oignons de Roscoff. En Afrique, Les variétés « Goudami », « blanc et Violet de Galmia » (Cameroun) sont plantées  depuis plus de 40 ans et reste la plus produite. Les variétés telles : « Early Texas Grano et 2NA » (Nigeria) « Noflaye » «  Chagari, Orion et Rouge d'amposta » (Burkina Faso,  Sénégal), « Bawku Red » (Ghana)  « saumarana » ont été introduite il y a quelques années.

La region du grand Nord (Garoua, Maroua et N'Gaoundéré) est une grande zone de production de l'oignon au Cameroun qui va du lac Tchad à Touboro. L'oignon se cultive en irrigué en contre saison (saison sèche).les méthodes de culture  varies selon les régions, les saisons, les types de sols, les pays et les moyens dont disposent l'agriculteur.  Nous pouvons citer ici  la culture de l'oignon qui se fait dans un casier où les plants sont  inondés d'eau la culture sur des billons avec une irrigation à la raie. Cependant, les maladies (fonte des semis causé par les champignons, la pourriture blanche, le mildiou), les ravageurs (la mouche de l'oignon et l'anguillule des tiges) et l'important goulot d'étranglement qu'est  la confection des billons à la main rend l'innovation inacceptable par les paysans. La mécanisation de ce travail par l'utilisation d'une paire de bœufs ou alors d'un tracteur sur une superficie plus grande (1ha) peut faire baissé les temps de travaux de 104 à 10 jours et faire augmenté les bénéfices de plus 1 500 000 FCFA/an pour un investissement de16 000 000 FCFA. il est important de noter que Les oignons blancs sont de primeur récoltés avant complète maturité. Ils ne se conservent pas longtemps et sont disponible d'avril à septembre.

L'oignon malgré ses valeurs nutritives et médicinales, est un antiseptique puissant qui contient de grandes quantités de vitamines A, B et C, le soufre, la silice, l'iode, le sodium et de nombreux autres éléments qui font de lui un excellent tonifiant.  C'est une source forte d'acide folique, de calcium, de phosphore, de magnésium, de chrome, de fer et de fibre diététique. Les oignons sont une herbe utile pour la prévention des maladies cardio-vasculaires, d'autant plus qu'elle réduit le risque de caillots de sang. Les aides d'oignons également luttent contre l'estomac et d'autres cancers, aussi bien que la protection contre certaines infections. Les oignons peuvent améliorer la fonction de poumon, particulièrement dans les asthmatiques. Hadja Madjio, nutritionniste à la délégation régionale de la santé publique pour l'Adamaoua déclare que « l'oignon c'est un légume et en alimentation ou nutrition, qui guérit près de lorsqu'on parle de légume, on voit ses fibres. C'est un aliment riche en fibres, et les fibres réduisent le taux du glucose dans le sang. C'est donc un aliment qui est conseillé pour les diabétiques. Il est aussi riche en potassium. C'est donc un aliment conseillé aux hypertendus, car le potassium réduit la tension artérielle. C'est un épice, c'est un condiment qui relève le goût de nos plats, c'est bon de consommer les oignons. En pharmacologie, on conseille de consommer les oignons parce que ça dégage aussi les bronches. Lorsqu'un enfant fait par exemple une crise d'asthme, on conseille de découper un oignon et de le donner à cet enfant, ça dégage les bronches. Comme tous les légumes, c'est conseillé de consommer les oignons crus parce que là au moins on est sûr que le potassium ou les fibres vont au moins agir dans notre organisme ».

La production mondiale d'oignon s'élève à environ 70 millions de tonnes (FAO 2004). Il est aujourd'hui largement cultivé et récolté comme plante une annuelle ou bisannuelle (floraison la deuxième année) dans les régions tropicales et subtropicales et occupe les 1er rangs  parmi les condiments les plus utilisés. Les plus grands pays producteurs et respectivement consommateurs  sont la Chine, l'Inde, la Russie, le Japon, le Pakistan et l'Italie. Le Cameroun (104 595 tonnes) 3e pays africain derrière le Nigeria (881 210 tonnes) 1er et le niger (323 700 tonnes) 2e  (FAO 2004 et ARDIC ARM). Cependant, il n'existe pas de véritable circuit organisé de commercialisation de l'oignon au Cameroun malgré les tentatives des organisations faîtières de producteurs. Le pays est Depuis 1997  importateur des oignons venus des Pays-Bas, mais vend plus 50% de sa récolte dans la sous-région Afrique centrale. Le volume annuel commercialisé tourne entre 90 000 et 100 000 tonnes (IRAD de Garoua) qui représentent une masse monétaire de l'ordre de 7 milliards de F Cfa. Cela équivaut à 77 % de la production totale annuelle, le reste (23 %) étant absorbé par les pertes, très importantes lors du stockage et du transport. L'oignon pour une bonne appréciation de ses vertus thérapeutiques et culinaires doit se conserver pour une longue durée dans un endroit sec à l'abri de la lumière. On peut conserver les récoltes d'oignons dans un silo un entrepôt climatisé et surtout avec un taux d'hygrométrie stable et égal à 75% d'humidité. Sinon, dans le réfrigérateur, pas plus d'une semaine. Une situation qui ne laisse pas indifférents les grossistes. L'oignon est une denrée essentiellement périssable, tout dépend de la saison de récolte et de la conservation. Selon Hamadou Tidjani, grossiste interrogé au marché d'oignon de Douala, « si on stocke 100 sacs, on se retrouve au bout du compte avec moins de 30 sacs, tous les autres 70 sacs étant pourris. Ça dépend du climat. On peut bien conserver les oignons à partir de décembre ». Selon Saliou, vendeur et transporteur, « c'est maintenant qu'on commence à cultiver les oignons dans les régions septentrionales du pays Tout ce qu'on avait cultivé la saison dernière est déjà fini ». Selon les vendeurs rencontrés au petit marché de N'Gaoundéré, le sac varie entre 50 000 et 55 000 francs pour l'ancien stock, 40 000 le nouveau stock et le tas de dix (10) à 500 francs ou 1000 francs selon la grosseur. L'oignon est la troisième culture de rente après le coton et l'arachide. Couvre plus de 3 400 ha et occupe 13 600 producteurs, pour une production annuelle de plus de 100 000 t. La culture de l'oignon procure chaque année plus de 6 milliards de F CFA (9 150 000 €) aux producteurs, quelques producteurs se sont organisés pour faire face à l'absence de financement, au manque d'intrants, à la méconnaissance des techniques culturales et à l'inexistence de magasins améliorés de stockage. Dans l'Extrême-Nord, une fédération des producteurs a vu le jour et regroupe 17 unions et 317 groupements. Parallèlement, on note aussi la présence de quelques groupements, reconnus ou informels. La même situation se retrouve dans la province du Nord avec une coopérative de producteurs. Ces organisations bénéficient  des appuis financiers provenant de l'Agence canadienne de développement international, de l'Union européenne et du parrainage d'Agrocom (Agriculture-agro-industrie-communication). Divers volets sont concernés : les crédits de campagne, les crédits d'investissements pour l'achat de motopompe ou la construction d'entrepôts individuels, les crédits à la commercialisation pour les organisations de producteurs. Pour les deux régions, Nord et Extrême-Nord, le montant avoisine 900 millions de F CFA. La filière collabore aussi avec le Ministère de l'agriculture, INADES, GTZ de Mora, le PAAR (Projet d'appui à l'autopromotion rurale), SAILD, le PNVRA (Programme national de vulgarisation et de recherche agricole) de l'Extrême-Nord, la Délégation départementale d'agriculture de Mayo Sava (Mora) et du Diamaré (Maroua), IRAD (Institut de recherche agronomique pour le développement) de Maroua, AFVP, Crédit du Sahel.

Nous pensons que beaucoup reste à faire pour la promotion de cette filière!

Par

MOTTO ESSOME KOUNZ Legrand et Martial Gervais ODEN BELLA

Pour toute information complémentaire : groupebellomar@yahoo.fr , +23733111112/+23775697032/+23799336667